Aventure en Australie : 3 parcs nationaux d’exceptions à ne pas rater

L’Australie attire chaque année sur son littoral et au large de ses côtes d’innombrables vacanciers. Que ce soit pour surfer, pour partir à la découverte de la Grande Barrière de Corail lors d’un séjour balnéaire. Mais le pays des kangourous dispose également d’un patrimoine naturel exceptionnel qui est notamment protégé au travers de différents parcs nationaux et situés dans ses terres. Si vous envisagez de voyager en Australie, pourquoi ne pas s’aventurer dans certains des remarquables parcs nationaux australiens ? Voici d’ailleurs 3 sites naturels incontournables qui vous permettront de découvrir la richesse naturelle de ce pays.

Partez à l’aventure en Australie !

Profiter des atouts du parc national du Kosciuszko

Dans le cas où vous projetteriez d’effectuer un séjour sur mesure en Australie, le parc national du Kosciuszko devrait alors faire partie des étapes de votre voyage étant donné qu’il possède plusieurs atouts. De plus, si vous souhaitez promouvoir l’écotourisme au pays des kangourous, ce parc national australien est le premier à avoir été certifié en tant que destination écotouristique en Australie. En outre, ce parc vous permettra de pratiquer différents types d’activités aussi bien en été qu’en hiver.

En effet, durant la saison estivale, il est particulièrement prisé des randonneurs grâce à plusieurs sentiers de randonnées pédestres qui s’y trouvent. D’ailleurs, il est possible de gravir facilement le mont Kosciuszko culminant à plus de 2200 m d’altitude qui est le plus haut sommet australien. Tandis qu’en hiver, vous aurez l’occasion d’y skier, notamment dans les stations de Thredbo, de Charlotte Pass, de Perisher ainsi que de la petite station de Selwyn Snowfields. Vous pouvez également vous adonner au ski de randonnée en parcourant justement certains des sentiers de randonnées pédestres disponibles en été.

Séjourner dans le parc national de Daintree

Dans la lignée de la promotion de l’écotourisme en Australie, vous pouvez également séjourner dans le parc national de Daintree. Plus précisément, il vous est possible de vous loger auprès de quelques établissements écotouristiques établis à l’intérieur parc national australien. Ces derniers proposent à leurs hôtes des excursions guidées en l’occurrence par l’intermédiaire d’un guide issu des tribus autochtones.

D’autre part, il fait partie des plus remarquables parcs naturels australiens puisqu’il abrite notamment l’une des plus vieilles forêts tropicales au monde. De ce fait, d’innombrables espèces florales et fauniques dont certaines sont rares y sont abritées. D’ailleurs, si vous envisagez de visiter ce parc, il est préférable de le faire pendant la saison printanière lorsque les différentes espèces florales commencent à fleurir. De plus, c’est à cette époque de l’année que la chaleur est nettement plus supportable avec un taux d’humidité plus appréciable.

Visiter le parc national de Kakadu

Tout comme les parcs nationaux du Kosciuszko et de Daintree, le parc national de Kakadu est incontournable pour découvrir la richesse faunique et florale du pays des kangourous. D’autant plus qu’il est possible d’y camper afin d’apprécier davantage la découverte des trésors naturels qu’il abrite. En effet, étant donnée l’immensité de ce parc, une seule journée n’est pas suffisante dans la majorité des cas pour partir à son exploration. Ce qui fait notamment sa renommée ce sont ses spectaculaires paysages en particulier composés de splendides escarpements rocheux, sans oublier des gorges ainsi que des chutes d’eau.

Mais ce n’est pas tout ! Le parc national de Kakadu est également un site culturel de grande importance puisqu’il abrite aussi de nombreux aborigènes puisqu’il a déjà été habité depuis plus de 40 000 ans jusqu’à maintenant. Lors de votre séjour en Australie, vous pouvez à la fois faire des découvertes naturelles et culturelles dans ce parc. En le visitant, vous aurez entre autres l’opportunité de découvrir des vestiges archéologiques au travers d’innombrables peintures rupestres. C’est d’ailleurs dans ce parc qu’il y a la plus grande concentration de peintures rupestres aborigènes du pays.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *