Une aventure en milieu désertique

Les vallées et plaines désertiques de l’Afrique, l’Asie et même de l’Amérique ne sont pas familières aux européens, qui ne connaissent que peu de déserts sur le continent. Envie de découvrir ces paysages calmes et somptueux ? Voici trois circuits entre les dunes, sous le soleil de plomb du désert de pays bien différents.

Le désert du Sahara au Maroc

Impossible de présenter une sélection de trois déserts sans mentionner le plus emblématique et le plus connu des européens : l’incontournable désert du Sahara.

Ce dernier s’étend sur différents pays mais nous vous proposons aujourd’hui de le découvrir sous le prisme du Maroc, notamment à travers l’erg Chegaga et l’erg Chebbi. Ces ergs sont en fait des champs de dunes très anciens, dont seul le sable superficiel est remodelé sans cesse par le vent. Certains ergs ont ainsi été formé au Pléistocène, soit il y a plus de 2 millions d’années tout de même. Surtout, les ergs ce sont les figures emblématiques du désert du Sahara. En suivant un circuit au Maroc, vous retracerez le chemin des Caravanes à travers les palmeraies, les oasis, et les dunes majestueuses du Sahara. Idéal pour découvrir l’un des plus grand déserts du monde.

Le désert d’Arabah en Jordanie

Le désert d’Arabah est également très connu dans le monde. Si ce nom ne vous dit rien, c’est normal : peut-être que la cité antique de Pétra vous rappellera plus de souvenirs. Toujours pas ?

Eh bien le désert d’Arabah, et plus particulièrement la Wadi Rum, est un lieu d’exception où de nombreux films d’aventures ont été tournés, tels qu’Indiana Jones et la Dernière Croisade. L’image du Kazneh, en illustration de ce paragraphe, devrait vous permettre d’y voir plus clair. Au détour d’un circuit en Jordanie, vous pourrez parcourir le désert d’Arabah et surtout la Wadi Rum, une vallée creusée par l’érosion où de nombreux pétroglyphes et inscriptions nous rappellent la vie des ancêtres de l’ancienne cité nabatéenne de Pétra. Au programme : des couchers de soleils somptueux, de l’escalade, et la découverte de bâtiments troglodytes impressionnants.

Le désert du Kyzylkoum en Ouzbékistan

Le désert du Kyzylkoum (ou Kyzyl-Koum) est sans le désert de cette sélection le plus… méconnu. Aussi original et peu fréquenté que son pays d’origine, l’Ouzbékistan, il renferme pourtant de véritables trésors.

En effet, le désert du Kyzylkoum est connu pour abriter des dépôts de gaz naturel (certes) mais aussi… d’or. Inutile de laisser la frénésie de la fièvre dorée monter en vous, vous ne pourrez pas chercher le précieux métal là-bas. Enfin si, vous pourriez, mais étant tout de même le 16ème plus grand désert au monde avec une superficie de 298 000m², vous risqueriez d’y passer tout le temps de votre circuit en Ouzbékistan !  Etant un lieu peu connu des touristes, le désert de Kyzylkoum est peu fréquenté, ce qui vous offre une grande tranquillité, mais aussi la possibilité de découvrir un paysage que seuls quelques initiés ont eu la curiosité d’admirer.

 

Et vous, quels déserts aimeriez-vous visiter ? N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience si vous partez à destination de l’un des déserts cités dans notre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *