Le guide du parfait plaisancier

Plaisance, navigation de loisir, bateau

En mer comme à quai, les plaisanciers doivent respecter un certain nombre de règles. Crédit photo Métalu

De plus en plus de touristes, notamment des seniors actifs, sont attirés par la plaisance, à savoir la navigation pour le loisir. Cependant, le plaisancier doit respecter un certain nombre de devoirs. Tour d’horizon.

  1. Posséder le permis bateau. Il existe plusieurs types de permis bateau : la carte mer, le permis côtier, le permis hauturier et le permis fluvial, à passer en fonction du type d’embarcation que vous souhaitez conduire. Vous devez, ainsi, maîtriser la conduite du bateau : trajectoire, vitesse, propulsion et marche arrière.
  2. Respecter l’environnement. Naviguer avec un bateau moteur pollue, mais on peut limiter son empreinte écologique. Lorsque vous sortez en mer, il est strictement interdit de rejeter vos déchets dans l’eau. Vous devez les déposer dans les installations de réception flottantes, fixes ou mobiles mises à disposition par le Port (sinon, vous encourez une amende de 4000 euros !). Vous devez également prendre garde à l’environnement une fois à quai, sur le port, la halte nautique, la promenade et prendre soin des équipements de la marina.
  3. Être responsable de l’équipage du bateau. Celui qui prend la charge de conduire le bateau s’engage à respecter la sécurité des passagers.  Vous devez par exemple, vous assurer que l’embarcation contient tous le matériel de sauvetage nécessaire : gilets, dispositif de sonde, GPS, dispositif coupe-circuit, etc.
  4. Utiliser à bon escient les moyens de détresse. Si vous avez le devoir de porter secours à un bateau en détresse, vous devez le faire, cependant, si cela ne met pas en danger vos passagers.

Fort de tous ces enseignements, à vous les joies de la navigation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *