La vallée du Rhin : voyage dans l’histoire de la région

 

vallée du RhinLa variété des paysages qui s’étendent des deux cotés du Rhin, le mélange des cultures, fruit de l’histoire, est une des richesses de la région.

La vallée du Rhin a toujours été une terre convoitée et de passage. Les invasions et occupations successives laisseront chacune leurs marques. Le mur Païen, du mont saint Odile prés de Strasbourg, est le plus grand monument mégalithique d’Europe. Les romains laisseront en particulier la culture de la vigne.

Les châteaux qui s’égrèneront au Moyen Age sur les hauteurs de la région, répondront en plaine des «Wasserburg» et quelques châteaux de ville.

Il en subsiste de nombreuses ruines, qui donnent le caractère romantique à notre région, la beauté des ruines du château d’Heildelberg dans le Palatinat, brûlé par les troupes de Louis XIV, en est le meilleur exemple. Mais tous n’ont pas été ruinés ainsi il subsiste quelques perles, au Haut Koenigsbourg construit par Guillaume II correspond son Château ancestral des Hohenzollern, aux châteaux des Rohan de Strasbourg , Mutzig, Saverne, répondent de l’autre coté du Rhin ceux de Rasttat, La Favorite, Karlsruhe, Stuttgart, Mannheim, sans oublier l’extraordinaire résidence baroque de Ludwigsburg.

Les villes ne sont pas en reste. Si Strasbourg fait partie des rares villes dont le centre est classé au patrimoine mondial de l’humanité. Les villes de Colmar, Riquewihr, Freiburg, Esslingen, Constance, Tübingen, Ulm, Heidelberg sont des musées à ciel ouvert.

Les cathédrales sont le fleuron de notre région. Celle de Spire, Freiburg, Francfort et Strasbourg doivent être visités. Strasbourg a longtemps été la plus haute d’Europe. Cette cathédrale gothique, construite en grés rose des Vosges, possède une élégance et une rare richesse ornementale. Elle ne doit toutefois pas faire oublier les autres merveilles de la région.

En particulier les églises romanes, celles d’Eschau, Andlau, Sélestat, Murbach, Sigolsheim, Marmoutier, Rosheim, Lautenbach, Epfig, Ottmarsheim, Wissembourg et Neuwiller les Saverne sans oublier la plus belle et la grande des Cathédrale romanes au monde, celle de Spire.

Les différentes routes touristiques permettent de sillonner la région.

Des symétries existent dans la vallée du Rhin, ainsi à la route des crêtes de la Foret Noire correspond la route des crêtes d’Alsace.

De même, à la route du vin d’alsace correspond de l’autre coté du Rhin celle du vin du pays de Bade ainsi que la route allemande du vin. La foret Noire est parcourue par celle des Horlogers, la Souabe par celle du baroque. L’Alsace par la route Romane.

Les parcs d’attraction et les écomusées sont nombreux dans la région.

Europa Park à RustParmi les parcs d’attraction, Europa-Park à Rust est un modèle du genre, sur 65 ha, plus de 100 attractions et spectacles pour le plaisir des petits et des grands, avec une organisation incroyable, ce qui en fait le plus grand parc de loisirs d’Allemagne.

Holiday Park à Hassloch, Didiland à Morsbronn, le parc Alsace Aventure sont totalement différents.

Les écomusées d’Alsace et de Foret Noire le Vogsbauernhof, conservent la mémoire des traditions locales. Celui d’Alsace y a ajouté celle du passé industriel de la région. Ces deux écomusées ont sauvegardé de magnifiques témoins de l’architecture locale et proposent régulièrement des animations.
La volerie des aigles et le Vogelpark Steinen proposent des animations avec des oiseaux.
Quand au Steinwassen Park il propose une découverte différente de la Foret Noire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *